Zone de Texte:  Samedi 1er mars 2014

	Il a fait plutôt froid ce samedi de rentrée, heureusement la pluie nous a épargné !
Après un petit café et une présentation générale de l’activité sur les colonies d’abeille, le travail sur le rucher a débuté...

 1. Sortie d’hivernage du matériel :

	Atelier de filage, cirage des cadres de corps.

Ce travail doit être réalisé sur des bois parfaitement propres et secs.
Ils ont été préalablement dé-cirés en chaudière à cire puis trempés dans un bain d’au bouillante, additionné d’un kilogramme de cristaux de soude pour 10 litres d’eau. La soude a pour but de saponifier les résidus de cire. Les cadres sortent de ce traitement, parfaitement désinfectés. Le rinçage se fait au Karcher à l’eau claire.
Les cadres abîmés s’il ne peuvent être réparés sont mis au rebus.
Un cadre de corps peut contenir 4 kg de miel et doit être solide !

2. Tri des hausses à miel : 

	Les hausses débarrassées de leur cadres, sont systématiquement passées à la flamme du chalumeau et essuyée avec un chiffon de coton propre. Les cadres bâtis sont grattés et la cire arasée à hauteur du bois. Cette action importante, va permettre la rénovation des cires par les abeilles mais surtout de donner du travail aux  cirières de la colonies et de ce fait, contribuer de ce fait, à limiter l’essaimage par la suite. 
Les cadres de hausses ayant reçus du couvain sont mis de côté pour un reconditionnement en chaudière comme expliqué plus haut.

3. Nettoyage des plateaux de fonds :

	Les fonds de ruches du premier rucher ont été nettoyés : Passage à la flamme du chalumeau et brossage (brosse métallique). Cette intervention permet une première analyse concernant la sortie d’hiver des colonies.
Les fonds plastiques NICOT, nécessite un lavage à l’eau bouillante + soude.
Cette opération sera présentée et mise en œuvre lors de la prochaine séance…

Fin du cours à 16h00.